CÔTE OUEST (SUD AU NORD)

2018 JAN - APR

 

 

J'ai toujours été fascinée par les premières expéditions d'explorateurs. Je traquerais n'importe quel bon vieux livre sur le sujet et le dévorais dans un café à proximité. Un bon mystère dans un endroit sauvage et je perds le contrôle. Et cette expédition est tout à fait ça, permettez-moi de vous présenter la quête du tigre de Tasmanie.

Le tigre de Tasmanie est en extinction depuis 1936, où le dernier spécimen est mort au zoo de Hobart. Mais depuis lors, de nombreuses personnes ont signalé des traces du tigre de Tasmanie…

Et donc je devais aller là où personne n'est allé depuis très longtemps ... Dans le monde perdu.

LE MONDE PERDU

Sur la côte ouest de la Tasmanie, il n'y a aucun signe de civilisation mais une forêt primaire dense sans accès, sans échappatoire. Les arbres de la canopée antique sont comme des parapluies.

 

Il m'a fallu me déplacer sur un sol sans lumière, escalader des buissons horizontaux et toute autre végétation rendant ma progression aussi efficace que celle d'un escargot. Certains jours, je me battais contre ces murs végétaux et faisais une progression de seulement 2 km par jour. Je me suis retrouvée piégée à l'intérieur de ces murs de végétation. J'ai progressé seule, à pied avec un sac à dos de 35 kg sur les épaules. J'ai combattu jusqu'à ce jour de pluie, progressant lentement au bord d'une gorge escarpée quand la fatalité a frappé!

1/1

© Sarah Marquis - Tous droits réservés